Actualités

Derniers Communiqués

Intervention le 4 Avril 2017 de Philippe Mahoux, à l'Union Interparlementaire (UIP) dans le débat général (Dhaka)

-- 25 avril 2017

Intervention le 4 Avril 2017 de Philippe Mahoux, à l'Union Interparlementaire (UIP) dans le débat général (Dhaka)

Philippe Mahoux participait en avril à la 136 Assemblée de l'Union Inter-Parlementaire, à Dhaka, au Bangladesh. A ce titre, il y a pris la parole, notamment sur le Droits de l'Homme et sur les droits des apatrides et les avancées nécessaires pour les femmes, les enfants et les hommes concernés.

En 2018, nous célébrerons le 78ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme et je veux en rappeler l'article 1er : tous les hommes naissent libres et égaux en dignité et en droit.

Si notre thème général est bien : " corriger les inégalités pour assurer à tous dignité et bien-être ", c'est bien qu'il reste un grand chemin à parcourir pour que ce premier article devienne réalité.

Comme parlementaires, notre responsabilité est grande pour faire grandir ce premier principe.

C'est la loi qui est notre principal instrument. Dans le secteur de la santé, de l'éducation,du droit à un travail décent et à la justice, dans les combats pour l'égalité entre les hommes et les femmes, dans celui qui garantit à chacun la liberté de penser, de croire ou de ne pas croire, c'est la loi qui concrétise et garantit la valeur fondamentale d'égalité entre tous et toutes.

Mais au-delà des principes, c'est aussi un combat politique quotidien que comme responsable politique, nous avons à mener.

Le poids des politiques économiques maximisant les profits, la spoliation des ressources naturelles, l'accaparement de richesses et la non-redistribution de celles-ci vers les populations, représentent des obstacles fondamentaux a une plus grande égalité, à une dignité pour tous.

Je voudrais terminer en rappelant que nous avons le devoir d'appliquer dans nos lois le principe de non-discrimination, mais aussi celui de corriger les inégalités et de garantir pour ceux qui sont en situation défavorisée par la santé, la situation sociale, géographique, des mesures particulières qui corrigent ces situations.

Lisez le rapport oral de Philippe Mahoux au Comité chargé de promouvoir le respect du droit international humanitaire


La famine qui frappe les populations du Yemen, du Soudan du sud, de la Somalie et du nord du Kenya - 30 mars 2017